Decouvertes, Maison

L’art du ni trop ni trop peu : le lagom

Vous connaissez la chanson de Baloo dans le Livre de la Jungle : “Il en faut peu pour être heureux”. Et bien Le lagom exactement cela, c’est un art de vivre dans la simplicité et dans la modération.

Contrairement au minimalisme qui a pour but de consommer le moins de ressources possibles dans toutes les sphères de la vie (alimentation, transport, activités, etc), le lagom vise à trouver des quantités optimales, ni trop petites, ni trop grandes, le tout en tenant compte des autres et de l’environnement.

Le lagom est vraiment un équilibre de vie incompatible avec la surconsommation l’excès, l’infobésité et toutes autres catégories de sur…

Vivre “Lagom”, c’est en effet mettre autant de simplicité et de naturel que possible dans son mode de consommation et dans son rapport à soi et aux autres.

Féminin Bio
L'art du ni trop ni trop peu: le lagom

Comment mettre en œuvre ce nouvel art de vivre ?

Une consommation raisonnée

Le mode de vie lagom est guidé par une volonté de consommer intelligemment et durablement. Acheter responsable, sans excès, ce dont vous avez besoin. Ce que vous achetez doit durer dans le temps et être réparable.

Un intérieur désencombré et paisible

Notre maison doit être un cocon où l’on aime se retrouver, prendre du bon temps, se ressourcer. Dans l’esprit Lagom la maison est propre et rangée.

La décoration est sobre, soignée et apaisante. On choisit des couleurs claires et des matières nobles.

Il n’y a pas d’accumulation d’objet , chaque chose est à sa place.

Un dressing slow fashion

Pour les vêtements on fuit la fast-fashion. On choisit des pièces intemporelles de qualité, fabriqué de manière éthique.

On fuit aussi tout ce qui est bling-bling et ostentatoire. Les dressings ne sont pas surchargés.

On visite les boutiques de 2° main pour de belles pièces à moindre coup.

L'art du ni trop ni trop peu: le lagom

Une assiette saine et locale

On mise sur les produits naturels, de saison, fini la nourriture industrielle. On consomme local de bons produits car lorsque le produit est bon il n’y a pas besoin de quantité excessive.

On fréquente les commerces locaux.

On cuisine ensemble en famille ou entre amis pour plus de convivialité.

Un emploi du temps serein

Le lagom n’envisage pas une vie à cent à l’heure avec pléthore d’activité.

On peut désencombrer son emploi du temps aussi, afin de prendre le temps de vivre en harmonie avec la nature et désencombrer son esprit.

En passant plus de temps avec nos proches, nous serons plus heureux et plus productif.

L'art du ni trop ni trop peu: le lagom

Pareillement pour l’activité physique, avoir des entrainements stricts et intensifs entrainent un stress non nécessaire.

On pratique une activité physique douce et modérée qui nous épanouit et qui nous maintient en forme comme la marche, le vélo…

Exit la performance.

Alors prête à adopter cet art de vivre pour gagner en sérénité ?